Le coup de soleil qu’est-ce que c’est?

article image

Coup de soleil : qu’est-ce que c’est ? Quelles conséquences ?

Brûlure de la peau provoquée par les rayons UV du soleil, le coup de soleil laisse la peau rouge et douloureuse. Selon les individus, quelques minutes d’exposition peuvent suffire pour en attraper.

Le coup de soleil, appelé dans un langage plus médical érythèmes solaires, est une réponse inflammatoire de la peau. Les UV agressent les cellules des différentes couches cutanées. En réaction, le corps élimine les cellules lésées grâce à une réaction inflammatoire. Le coup de soleil est donc une réaction de protection à court terme. Mais attention car, quelle que soit leur intensité, les coups de soleil peuvent avoir des conséquences graves à long terme .

Peau rouge et douloureuse : brûlure du 1er degré

Le premier stade du coup de soleil est la brûlure au 1er degré. Votre peau devient rouge et douloureuse en raison d’une vasodilatation des vaisseaux cutanés superficiels. Vous pouvez reconnaître ce phénomène en exerçant une légère pression sur la zone touchée : la rougeur disparaît immédiatement. La peau ne présente pas de cloque mais elle démange et pèle quelques jours après l’exposition1.

Cloques : brûlure du 2e degré

Une exposition longue à des rayons UV peut provoquer des brûlures du 2e degré plus ou moins profondes. D’autant plus vite, si votre peau est claire !

La brûlure du 2e degré superficiel endommage l’épiderme et entraîne l’apparition de cloques remplies d’un liquide transparent.

Plus grave, la brûlure du 2e degré profond engendre elle aussi des cloques dont l’aspect pâle est dû à la destruction des vaisseaux sanguins. La douleur est faible mais il ne faut pas s’y tromper : cette absence de douleur est uniquement due à la destruction des terminaisons nerveuses qui, elles aussi, ont été brûlées1.

La durée d’un coup de soleil

La brûlure du 1er degré disparaît en général au bout d’une semaine, ne laissant ni cicatrice, ni taches colorées sur la peau, surtout si elle est bien traitée. En revanche, la cicatrisation de la peau peut entraîner des démangeaisons. Ensuite, apparaît une desquamation, en d’autres termes, votre peau pèle. Pensez à bien l’hydrater1.

Pour les brûlures du 2e degré, la cicatrisation est plus lente, deux semaines environ. Une brûlure du 2e degré disparaît spontanément, sans séquelle mais elle peut laisser des traces comme des taches brunes ou des cicatrices lentes à disparaître. N’hésitez pas à consulter un dermatologue pour les soigner correctement1.

Quelle que soit la gravité d’un coup de soleil, il ne faut plus du tout s’exposer au soleil.

Le coup de soleil n’est pas une allergie au soleil !

Souvent confondus, les coups de soleil et les allergies au soleil sont des affections bien distinctes qui doivent être traitées spécifiquement. Provoquée par les UVA, la lucite estivale (forme d’allergie au soleil) se manifeste par une éruption de petits boutons qui démangent. Autre forme d’allergie au soleil, les réactions phototoxiques et photoallergiques sont impressionnantes. Elles apparaissent même suite à une très courte exposition. Elles peuvent être causées par certains médicaments, crèmes ou encore parfums 1.

Source:

    Articles associés :

    Brûlure et cloque, phlyctène : les bons gestes pour éviter la surinfection

    Des cloques sont susceptibles d’apparaître après une brûlure. Sont-elles dangereuses ? Comment les traiter ? Explications.

    Lire la suite

    Coup de soleil : comment le soulager, l’apaiser et le soigner ?

    Vous avez un coup de soleil ? Les gestes de soin à adopter sont différents en fonction de la gravité de la brûlure. Il est parfois nécessaire de consulter un médecin. Explications.

    Lire la suite

    Soleil et peau : les risques de vieillissement, taches et cancer de la peau

    Certes, l’exposition excessive au soleil est dangereuse, mais quels sont ces risques exactement ? Du vieillissement prématuré à l’apparition de cancers de la peau, retour sur les effets néfastes du soleil.

    Lire la suite

    BIAFINE® et BIAFINEACT sont des médicaments à base de trolamine. BIAFINE® est indiqué dans le traitement des érythèmes secondaires à des traitements radiothérapiques et des brûlures du premier et du second degré et toute autre plaie cutanée non infectée. BIAFINEACT est indiqué dans le traitement des brûlures superficielles et peu étendues, dont coups de soleil localisés et des plaies cutanées non infectées. Ces médicaments ne sont pas des protecteurs solaires. Lire attentivement la notice et demander conseil à votre pharmacien. En cas de brûlure avec formation de cloque ou en cas de plaie profonde ou étendue ou si les symptômes persistent, consulter votre médecin. Veillez à vous protéger des risques du soleil. M17BI002SWB. 17/08/6 993 158 8/GP/001. Mise à jour en 2017.